Archives du mot-clé VILLE

2016-05-28 14_58_57-Quai des Salines — ANMA

Visite professionnelle à Tournai

Organisée en partenariat avec l’AIADSLT et le centre de recherche Loci-Local, la visite du centre de Tournai sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir les aménagements de bord d’Escaut et du quartier Cathédrale conduit par l’agence Nicolas Michelin et Associés, ainsi que le chantier de l’école d’Architecture qui s’installe désormais intramuros.

Rdv à 14h30 à l’office de Tourisme.

Évènement chainé avec le casse-croute vivacité à Villeneuve d’Ascq

Nature urbaine en débat : à quelle demande sociale répond la nature en ville ?

L’ARUNPP a le plaisir de vous inviter à sa prochaine réunion-débat
à la Maison de l’Architecture et de la Ville le 2 avril de 18h à 20h

sur le sujet de

La demande sociale de Nature en Ville par Lise BOURDEAU-LEPAGE
et
Une agriculture urbaine à FIVES par les SAPROPHYTES


Longtemps opposées, la nature et la ville recherchent aujourd’hui une nouvelle manière de coexister.
Dans ses études, Lise BOURDEAU-LEPAGE  questionne la manière dont le développement urbain peut intégrer la nature ; les désirs, parfois contradictoires, auxquels ce phénomène renvoie ; et les enjeux à la fois écologiques, économiques et esthétiques qu’il soulève. Élément de bien-être du citoyen, verdissement de société ou réel besoin citadin … ? De quelle nature parle-t-on ? Comment marier Ville et Nature ? (http://www.metropolitiques.eu/Nature-s-en-ville.html)

Telles sont les questions que notre intervenante abordera avant de répondre à vos questions.
Ensuite, les SAPROPHYTES nous présenteront l’opération d’agriculture urbaine qu’ils mènent sur FIVES.

 
°
° °

Lise BOURDEAU-LEPAGE est Professeur de géographie à l’Université Jean Moulin – Lyon 3 et chercheuse au sein de Laboratoire CRGA de l’UMR 5600 Environnement, Ville Société (https://sites.google.com/site/lisebourdeaulepage/).

Elle mène des recherches sur les inégalités socio-spatiales en ville, sur la métropolisation et le Grand Paris, sur la mesure du bien-être des individus et la place de la nature en ville.

Elle est éditrice associée des revues « Revue d’économie régionale et urbaine » et de « Géographie, économie et société« , Co-rédactrice en chef de « Métropolitiques » et Vice-Présidente de l’« Association de Sciences Régionales de Langue Française »

Son prochain ouvrage, qui sortira en octobre 2015, s’intitule : Nature en Ville : Désirs et Controverses.

Elle a publié en 2014, avec Roland VIDAL, paysagiste, l’ouvrage intitulé : Nature en ville : Attentes citadines et Actions publiques.(http://www.editopics.com/livre/series/nature-en-ville-attentes-citadines-et-actions-publiques/1)

°
° °

Les SAPROPHYTES sont bien connus dans notre Région : mêlant des compétences diverses et complémentaires, ils mènent avec la population, de nombreuses démarches novatrices et toniques, appréciées des collectivités.
Dans une société qui cherche de nouveaux repères, leurs ateliers sont de nature à réconcilier les habitants avec la ville.
Ils nous parleront, après l’intervention de Lyse BOURDEAU-LEPAGE, de leur travail sur les jardins partagés de FIVES.
°
° °

Cette réunion est libre et ouverte à tous ceux que la ville et son devenir intéresse.
Elle fait suite à une première réunion intitulée « Urbanisme et Urbanistes en 2030 » et précède une réunion sur le sujet de la « Ville frugale » animée par Julien DAMON, auteur de nombreux ouvrages (Villes à vivre par exemple) et expert sur la pauvreté en ville (préparation en cours).
Ces réunions s’inscrivent dans le cadre des réflexions sur les villes en transition préparatoires à la COP21 en Région, animée par le CERDD.

Débat « Faire la ville en 2030 » (MAV EURALILLE)

Faire la ville en 2030 ?

« La ville est la plus réussie des constructions de l’homme ». Des premières agglomérations aux villes fortifiées, des cités jardins aux villes industrielles,  des villes nouvelles aux villes durables, la ville contemporaine est la stratification des époques.

« La ville est le seul être vivant capable de rajeunir » se plait à dire Jacques Attali.

Mais la ville restera-t-elle le lieu d’épanouissement de la vie et de l’économie ? Les bénéfices de l’urbanité resteront-ils supérieurs à ses écueils ? Qu’en sera-t-il demain ? Qui présidera à son évolution ? Quelles seront les pistes nouvelles à inventer pour cette ville du futur ?

Sur certains domaines, des pistes se dessinent : Le recours aux nouvelles technologies de l’information est incontournable, les « Smarts Grids » semblent une avancée bénéfique s’ils permettent une optimisation des équipements, des services, des offres.

Pour d’autres aspects, c’est le flou : on peut formuler des espérances mais leur aboutissement reste hypothétique.

Une chose est certaine : la ville sera ce que l’on en fera. « En faisant la ville, l‘homme se change lui-même ». Dire qui seront ces « urbanistes » de la ville de demain, c’est dire à quoi elle ressemblera et comment la société peut évoluer.

Afin d’éclairer ce champ des possibles, le CFDU (Conseil Français Des Urbanistes), avec L’ARUNPP, lancent une consultation nationale dans une grande enquête auprès des associations intervenant dans le champ de l’aménagement et de l’urbanisme.

Les résultats de ce sondage permettront de jeter les bases des Universités d’été du CFDU à Lyon les 27 et 28 Aout prochains.


Pour débattre de ces sujets, l’ARUNPP vous invite tous à participer à une

Table ronde prospective

à la MAV, mercredi 18 février de 18h à 20h,

avec Jean-Pierre MISPELON, président du CFDU.

> En attendant, nous vous invitons à répondre à la consultation nationale sur ce sujet en cliquant sur le lien suivant :
https://fr.surveymonkey.com/s/GXQHVCG

POUR INTRODUIRE LE DEBAT :


« Demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et il dépendra de nous : Il est moins à découvrir qu’à inventer ».

Gaston BERGER, 1960

« La ville est la plus complète et la plus réussie des entreprises de l’Homme de refaire le monde à l’image de ses désirs.
Mais, si la ville est le monde que l’Homme créé, elle est aussi le monde dans lequel il est condamné de vivre.
Ainsi, indirectement, et sans pleinement connaître le sens de son action, en faisant la ville, l’Homme se change lui-même »

Robert Park, On Social Control and Collective Behavior, 1967

ATELIER TECHNIQUE DE L’AML. LA MIXITÉ FONCTIONNELLE : CONDITION D’UN RENOUVELLEMENT URBAIN DURABLE ? (BETHUNE)

Téléchargement du programme : programme-mixite-fonctionnelle-janv2015

Mardi 27 janvier 2015 : Artois Comm., salle du Conseil de 14h à 18h

Après avoir mené une réflexion sur la mixité sociale en 2013, le groupe de travail « habitat et renouvellement urbain durable » de l’aire métropolitaine de Lille s’interroge aujourd’hui sur les problématiques de mixité fonctionnelle.
Alors que les tendances à la spécialisation dans le développement des villes ont longtemps prévalu, la mixité fonctionnelle est aujourd’hui érigée comme impératif de réussite des projets de renouvellement urbain pour répondre aux objectifs de réduction des inégalités territoriales et de développement durable auxquels sont confrontés nos villes.
A partir d’expériences concrètes très diverses (grands ensembles / quartiers industriels / faubourgs / campagnes urbaines), cette demi-journée d’échanges vise à questionner des thèmes transversaux qui conditionnent la mixité fonctionnelle : l’échelle du projet (îlot, quartier, ville…), la temporalité du projet, les modes de gestion et procédures d’aménagement (public / privé…), les outils de planication (SCOT, PLU…).
Elle permettra ainsi d’identifier les freins et les leviers d’action pour une mixité fonctionnelle réussie.

Lire la suite